Archives pour la catégorie PAROLES DE CAMPAGNE !

La caravane LIBÈRE TA PAROLE passe !

Le calendrier : dimanche 7 juillet à Sainte-Foy (plan d’eau) / dimanche 14 juillet à L’Orbrie (salle polyvalente) / samedi 20 juillet à Sèvremont (La Bretonnière) / vendredi 26 juillet à La Roche-sur-Yon (village de la Vergne) / dimanche 28 juillet à Triaize (terrain des Courtes Joieries)

2019 caravane LTP-Vendee - carte etapesV2

5e étape, Triaize

Triaize, cinquième et dernière étape ! La caravane termine son périple vendéen en s’arrêtant lors de la célèbre fête de la bouse le dimanche 28 juillet, la 36e du nom. Véritable institution au cœur du Marais poitevin, la fête accueille des milliers de participants qui assistent à de nombreuses démonstrations des savoir faire locaux. La bouse en est la vedette ! Elle intrigue bien sûr, jusqu’à découvrir l’explication de son utilisation : en l’absence d’arbre dans le marais, les bousats moulés et séchés servaient de combustibles aux habitants (pour se chauffer, faire à manger).

Mouvement rural de Vendée a trouvé pour l’occasion une place de choix, entre jeux, vide-grenier, danses et autres animations ludiques, pour aller à la rencontre de nombreux touristes et habitants des territoires alentours. Un flot régulier et continu de personnes se sont prêtées au jeu de la caravane au fil de la journée. Le thème annoncé : les savoirs traditionnels et leur transmission.

Cela a amené plusieurs discussions intéressantes bien évidemment. Éric, nous a parlé de son désarroi sur les changements qui ont lieu dans notre société : « C’est dommage que les réseaux « sociaux » ont remplacés les bars locaux… ». À la question de savoir ce qu’ils recommanderaient à un touriste, plusieurs réactions : « les coucher de soleil sur les bottes de pailles… et la fête de la bouse » pour Émilie, « On soupçonne rarement toutes les richesses locales » nous disait quelqu’un d’autre. « En Vendée, il n’y a pas que l’océan et le Puy-du-Fou ! ». Pour Dany « Ce qu’il faut découvrir en Vendée ? Nous ! ».

Une idée à creuser ? Thierry nous a fait part de son souhait « Il faudrait qu’il y ait plus de site en scène, ça permettrait de rassembler les gens autour du patrimoine ».

Laissons à Laurent le mot de la fin : « Je suis fière des fêtes locales, cela permet de transmettre les savoirs entre les générations ».

Bientôt la 5e étape du « caravane Libère-ta-parole tour » ! La caravane des Foyers ruraux s’arrête à Triaize ce 28 juillet pour la 36e fête de la bouse !

Là aussi, débats sur la vie rurale et la transmission des savoirs…

4e étape Village de la Vergne

Étape franchie grâce à de nombreux échanges riches et passionnés !

À la ferme de la Vergne, Mouvement rural de Vendée jouait à domicile. Cette soirée du 26 juillet accueillait les Tablées d’été : treize producteurs venus de la région de La Roche tenaient leur stand. Au gré des rencontres, des envies, de la faim, les visiteurs remplissaient leurs assiettes et s’attablaient pour déguster bon, bio et local. En famille, entre amis, au son des musiciens, tout était pensé pour passer un excellent moment tout en valorisant les initiatives respectueuses de la terre et des hommes.

C’est là que la caravane, en plein road trip en Vendée, a décidé de faire sa quatrième escale. Le thème des débats a été adapté aux circonstances pour aborder une question d’importance : « consommer autrement ». L’entrée en matière était différente, mais beaucoup des échanges répondaient à ce qui avaient déjà pu être dit lors des étapes précédentes.

Nos visiteurs nous ont parlé de leurs craintes et de leurs espoirs concernant l’avenir, des solutions qui pourraient être mises en place. Alexis, 29 ans, adepte des circuits courts, nous a confié : « Je préfère donner de l’argent à un agriculteur qu’à un supermarché ! Comme ça l’argent circule. ». Sophie, 50 ans, nous fait part de sa conviction : « C’est essentiel de mieux manger pour soi, par respect pour les producteurs, pour la planète. ». Solène, 33 ans poursuit : « C’est plus économique de consommer écologique ! ».

Élisabeth, 66 ans, précise que « Participer à ses rassemblements, c’est être en adéquation avec un mode de vie. ». Son mari se montre plus pessimiste : « La plupart des gens savent mais sont coincés dans leurs obligations : c’est compliqué de sortir d’un système ». Il n’est pas si simple de changer de façon de consommer, plusieurs facteurs sont à prendre en compte (économique, distance, temps…)… et il serait même question de volonté politique…

Pour les organisateurs, pour les agriculteurs pour les participants aux festivités, c’était une belle soirée. Et notre caravane a résonné un moment des échos des débats. Il y avait de la pluie ? Ah ?

 

Bientôt la 4e étape du « caravane Libère-ta-parole tour » ! La caravane des Foyers ruraux s’arrête à La Roche-sur-Yon, village de la Vergne ce 26 juillet pour les tablées d’été.

RDV vendredi pour débattre sur le vaste sujet : « et si on revoyait notre façon de consommer ? »

 

3e étape Sèvremont

Après être passée par L’Orbrie et Sainte-Foy, la caravane « Libère ta parole » continue son chemin. Pour sa 3ème étape elle fait escale au village de la Bretonnière à Sèvremont. En ce samedi 20 juillet, l’association « Patrimoine et savoirs du bocage » a organisé une journée pédagogique pour tout savoir des moissons, des anciennes pratiques agricoles et leur évolution. L’association organisatrice n’est pas adhérente de la fédération mais la Boulite qui en est membre oui. C’était de plus l’occasion de retrouver parmi les bénévoles notre ancien président Marcel ! Des liens que nous souhaitons durables se sont tissés !

Sur place à 13h30, la caravane et ses animateurs ont été très bien accueillis. Ils se sont installés en attendant le début des festivités. Sur le site se trouvent plusieurs bâtiments de ferme. Ils servent dorénavant de lieux d’exposition et de démonstration. Des machines et des outils agricoles y sont entreposés, témoins d’une époque révolue mais néanmoins vivante dans la mémoire de beaucoup.

 

Une centaine de personnes venant des environs ont commencé à affluer. La météo n’était pas au beau fixe mais ce n’est pas ce qui va arrête l’avancée de la caravane ni PSB ! 15 h pétantes, les activités ont démarré. Au programme : défilé des différentes machines ayant servi aux moissons, de la plus ancienne à la plus récente, puis démonstration de leur utilisation, le tout expliqué et commenté au micro.

Pendant ce temps, des gens commençaient à se poser à coté de la caravane. Les débats étaient orientés vers la transmission des savoirs entre les générations. Mathilde et Thibault, les animateur de la caravane, ont facilité les discussions grâce à leur jeu « Lance-moi, lance-toi ! ». à propos des questions « Quelle pratique traditionnelle aurait sa place aujourd’hui ? » ou « Que recommandez-vous à un touriste qui veut voir un truc sympa dans le coin ? » les habitants ont eu de riches échanges. Un groupe de femmes nous a raconté leur quotidien dans les campagnes lorsqu’elles étaient enfants à travers diverses anecdotes. Camille, 24 ans, a bien conscience de l’importance de la transmission des savoirs : « Là où nous en sommes aujourd’hui, c’est l’aboutissement d’une évolution… Moi j’adorais venir aider mon grand-père quand j’étais petite, ça me rappelle tout ça ! ». Christiane, elle, a prédit l’avenir de l’association locale : « Je vois PSB devenir un écomusée, des choses d’autrefois dans un environnement festif et bon enfant ! ». Nous lui souhaitons. Mouvement rural recommande chaudement la grosse fête des 28 et 29 septembre que « Patrimoine et savoirs du bocage » concocte déjà !

Quant à la caravane, elle continue son périple en Vendée. 2 dates à retenir ce week-end :

  • vendredi 26 juillet à la ferme de la Vergne (La Roche-sur-Yon)
  • dimanche 28 juillet à Triaize

 

IMG_20190710_110658.jpg

Bientôt la 3e étape du « caravane Libère-ta-parole tour » ! La caravane des Foyers ruraux s’arrête à Sèvremont, village de la Bretonnière ce 20 juillet pour la fête des métives.

Envie de débattre de patrimoine et transmission ? RDV samedi.

Soyons nombreux il y a de l’espace ! >

Un grand merci aux associations Patrimoine et savoirs du bocage et la Boulite qui nous accueillent !

2e étape L’Orbrie

IMG_20190714_173015

Le 14 juillet en France est jour de fête nationale. Cependant, une petite commune de Vendée, L’Orbrie, avait une 2e raison de faire la fête ce jour-là : le Foyer rural du village célébrait son 50e anniversaire ! Pour l’occasion, les bénévoles ont sorti le grand jeu : repas festif, balades en calèches, jeux en bois et structures gonflables… La tombola a fait de nombreux gagnants, ravis de leurs lots (vins locaux, plancha ou télévision dernier cri).

Mouvement rural de Vendée ne pouvait pas louper un événement pareil. La caravane était prête, il fallait donc agir ! Pour cette 2e étape, une salariée, deux administrateurs et un stagiaire ont donc pris la route, direction L’Orbrie !

En arrivant sur place, la bonne humeur et la joie de vivre planait autour de nous, tout le monde était content de se revoir et d’échanger les dernières nouvelles. Les premières personnes commençaient à venir s’installer avec nous à la terrasse accueillante de la caravane. De belles discussions se sont engagées, sur des sujets divers et variés.

En l’honneur des 50 ans du Foyer rural, le thème de la journée tournait autour des loisirs et de la culture locale. Pour l’aborder de façon ludique, Mouvement rural de Vendée proposait à tous de jouer : à l’aide d’un dé de couleurs et quelques fiches… à chaque couleur son thème : transmettre, découvrir, pratiquer, fêter et célébrer (les 50 ans). Le but est simple, le participant lance le dé et répond à une question comme « qu’est-ce qui vous plaît dans la fête ? », « Dans la culture locale de quoi êtes-vous le/la plus fier/e ? » ou « En quelle année a démarré la fête au village de L’Orbrie ? ».

D_fpZ6pW4AEEpbs    IMG_20190714_173848

Franc succès ! Sur la transmission des savoirs entre générations Gwendoline raconte « Les jeunes ne s’intéressent pas aux passé de leurs cultures ou familles, il faudrait qu’ils lisent » ou encore « Il faut découvrir d’autres cultures : la diversité fait la richesse » selon Pascale et Gérard. Ce qui n’empêche pas de vouloir partager les richesses locales : « Les Vendéens sont fiers de leur histoire commune et de leurs plats traditionnelles. Vive le préfou et la brioche ! » (Romain, Vendéen d’adoption).

Au terme de ces premiers débats riches en émotion, il était l’heure de manger. Mais devoir manger n’exclut pas de discuter (sauf la bouche pleine !). Les échanges ont néanmoins repris de plus belle après le repas. De nouvelles personnes nous ont rejoints pour mettre leur pierre à l’édifice. Sur la convivialité et l’accueil auprès des nouveaux habitants : « Il faut accueillir les gens à bras ouverts ! Malheureusement tout le monde n’a pas cette conception… » ont exprimé plusieurs personnes, ou « Plus on en a, plus on en veut ! Il faut profiter de ce qu’on a ! » s’est exclamée Claudette.

IMG_20190714_131023

Dominique et Bernard ont quant à eux exprimé des inquiétudes « Dommage quand les bonnes volontés bénévoles sont empêchées par des critiques/médisances… Comment dépasser ça ? »… C’est justement au fur et à mesure de nos interventions que nous collectons des éléments de réponses aux situations rencontrées. C’est ensemble que nous trouvons des solutions pour nos campagnes !

Prochaine étape : la Bretonnière le 20 juillet !

 

L’emplacement est prévu (derrière la salle polyvalente) >
Un grand merci au Foyer rural qui nous accueille !

Le thème des échanges aussi > loisirs, culture, activités récréatives dans les campagnes.

1re étape : Sainte-Foy

Mouvement rural de Vendée prend d’assaut les routes du département, à l’aide de la caravane « Libère ta Parole » qui lui sert de Q.G pendant le mois de juillet.

Notre voyage à travers le département débute près du littoral vendéen, à Sainte-Foy près des Sables-d’Olonne.

Cette petite bourgade de 2.200 habitants abrite 34 associations : « c’est une commune dynamique ! » nous ont-ils dit. (Le Foyer rural des lieux compte y participer pleinement.) La preuve en est, une partie des Foyens s’est déplacée lors de la 2e édition de la fête le bonheur est dans la nature. Diverses animations étaient proposées à tous : concert, jeux en plein-air, course à pied, sortie nature…

Et la caravane ? Avec la coopération du foyer rural, elle s’est installée au centre de la fête. Des jeux, des boissons rafraîchissantes (la chaleur était étouffante) ont su attirer les passants vers nous (ceux qui n’étaient pas à la plage !). Ce sont surtout grâce aux inscriptions remplies de stéréotypes sur la vie à la campagne que nous avons engagé la discussion avec les habitants. Ainsi interpelés ils ont fait part de nombreuses réflexions… matière première pour des initiatives collectives à venir ?!

Nous avons au fil de la journée fait de jolies rencontres. Plusieurs des personnes rencontrées se sont exprimées sur la situation actuelle. David, boulanger, regrette que « les banques n’investissent pas assez dans les commerces en campagne ». Mais il enchaîne sur une note positive : « C’est vivant à Sainte-Foy ! ». La nécessité des commerces fait l’unanimité : « Sainte-Foy a retrouvé du dynamisme depuis la venue de commerçants, là où il n’y avait plus rien. ». Isabelle, une ancienne habitante de la commune, confirme : « Depuis les dernières années, il y a vachement plus d’activités ! ».

La plupart étaient optimistes sur l’avenir de leur commune et l’envie de travailler ensemble était présente. « Il faut s’ouvrir aux autres pour arriver à un bonheur commun » philosophe Annick !

Prochaine étape : L’Orbrie le 14 juillet !